Au cas ou cela intéresserait quelqu'un, voici un petit tutoriel pour faire des lances.

Souvent les figurines que nous achetons ne sont pas fournies en lances, piques et autres framées. Une solution consiste à acheter des lances toutes faites en métal. Je l'ai fait. Cette solution est rapide. Pourtant elle a des inconvénients. C'est cher pour du fil de fer, ce n'est pas forcement joli, ça transperce les doigts allégrement, (je me souviens m'être planté souvent et douloureusement des piques de phallange 15mm entre l'ongle et la peau en les manipulan très simplement ... brrr), ça peut abimer la peinture des autres figurines surtout en mettant des figurines individuelles en régiment et si la figurine tombe, comme c'est rigide, ça se décolle facilement. Bref, il fallait une solution. En voici une très répandue je crois, d'où l'intérêt tout relatif de ce tuto, mais c'est un essai.

LE POIL DE BALAI

Certains balais (de garage) ont de gros poils, souples (ne se plantent pas, ne s'abiment pas) bien droits et juste à la taille, même pour du 28mm. Ces balais se trouvent dans presque n'importe quel magasin de bricolage. Ils coûtent une dizaine d'euro, et vous avez des lances à vie (ou pour tout le club si vous êtes grégaires). Certains se contentent de couper à la bonne longueur et de peindre le bout en métal. Je préfère donner une peu de forme, même si ce n'est pas d'une précision de sculpteur, c'est un minimum. Pour cela j'écrase une extrémité et la taille en biseau. Ca ressemble de loin à un fer de lance. C'est un peu de travail, mais j'aime le résultat.

Tout cela en image.

Matériel nécessaire :

- le fameux balai (envion 12€ en magasin de bricolage)

- une pince coupante

- un couteau de modélisme bien aiguisé

- une pince avec des machoires plattes (au moins en partie)

- un tapis de travail

 

IMG_1165

Voici donc le balai, déjà bien entamé.

IMG_1166

Avec la pince coupante on taille.

IMG_1167

J'ai fait des stocks. :D

IMG_1169

On coupe une première extrémité au couteau pour que ce soit propre. (pas obligatoire)

IMG_1171

On coupe à la longueur voulue. Pour les framées des germains j'ai pris environ une hauteur d'homme, soit 30mm. C'est le plus harmonieux je trouve. Bien sur pour des lances d'hoplite ou des piques il faut couper plus long.

IMG_1173

Ensuite j'écrase une extrémité avec le plat des machoires d'une pince. La longueur écrasée est importante pour l'estétique générale. Faites des essais, mais environ 3 mm me semblent pas mal. Cette opération est "délicate", il ne faut pas écraser comme un goret et viser juste la bonne longueur à écraser. En plus, le matériau utilisé pour ces poils est filandreux, l'écrasement peut séparer les fibres et on se retrouve avec un mini balai... dans ce cas je jette tout simplement. En gros 20% de pertes à cette étape.

IMG_1175

voiilà ce que donne un écrasement à peu prêt correct.

IMG_1176

Avec le couteau on fait la pointe en coupant un biais de chaque côté du plat. a vous de trouver l'angle qui va bien. 45° à 30°.

IMG_1177

Et voilà le résultat. Ca ressemble vaguement à un fer au bout non ? Et un peu plus une fois peint :) Ha oui, peignez en métal le bout plat et quelques milimètres de section ronde (eviron autant que la longueur du plat), pas que le plat. Ca représente le manchon du fer qui vient se mettre autour du manche.

IMG_1179

La même en 60mm pour des piques. Le matériau est souple, mais reste bien droit même sur 60mm. Le risque c'est que la peinture, bien moins souple, ne s'écaille.

Regardez les photos de germains, toutes les lances sont faites comme cela. (sauf les jeunes, c'est du fil de fer). Une ou deux seulement se sont écaillées suite à des torsions j'imagine (c'est très vite repeint). Maintenant mes doigts sont saufs et quand j'entasse les figurines dans une formation serrée, je n'ai pas peur de planter la peinture du voisin. :)